Pensée du 06 mars 2014

Ne vous mettez pas tous à enseigner

Jacques 3.1
« Mes frères, qu'il n'y en ait pas tant parmi vous qui s'érigent en docteurs, sachant que nous serons jugés plus sévèrement. »

Voilà la vive exhortation de Jacques aux disciples.

Ce peut être étrange, car un autre auteur fait le souhait qui suit dans la lettre aux Hébreux (5:12) :«  Vous, en effet, qui depuis longtemps devriez être des maîtres, vous avez encore besoin qu'on vous enseigne les premiers éléments des oracles de Dieu, et vous en êtes venus à avoir besoin de lait, plutôt que d'une nourriture solide. » 

«le dessein de Dieu, se réalise dans la foi»

Alors, que voulait dire Jacques ? Certes, il est très important de toujours grandir dans l’enseignement de Jésus-Christ « pour nous élever à une perfection d’adulte » (Hb 6: 1) ; oui, le Seigneur a déclaré que « tout scribe du Royaume des cieux est comparable à un maître de maison qui tire de son trésor du neuf et du vieux » (Mt 13: 52), désignant alors l’enseignement dont chacun dispense ; mais n’est-il pas dangereux de s’ériger en moralisateur (Mat 7:3-5 MATTHIEU Ch.7. v.3 à 5.
3 Pourquoi regardes-tu la paille qui est dans l'œil de ton frère, et ne remarques-tu la poutre qui est dans ton œil? 4 Ou comment (peux-tu) dire à ton frère : " Laisse-moi ôter la paille de ton œil, " lorsqu'il y a une poutre dans ton œil? 5 Hypocrite, ôte d'abord la poutre de ton œil, et alors tu verras à ôter la paille de l'œil de ton frère.
 ; Lc 6:41, 42 LUC Ch.6. v.41 & 42.
41 Pourquoi regardes-tu la paille qui est dans l'œil de ton frère, et ne remarques-tu pas la poutre qui est dans ton œil à toi? 42 Ou comment peux-tu dire à ton frère : " Frère, laisse-moi ôter la paille qui est dans ton œil, " toi qui ne vois pas la poutre qui est dans ton œil? Hypocrite, ôte d'abord la poutre de ton œil, et alors tu verras à ôter la paille qui est dans l'œil de ton frère.
), et d’enseigner des choses qui nous dépassent ?

«(...) et se sont tournés vers un vain bavardage...»

Il ne faudrait pas ressembler à certains Éphésiens qui s’attachaient à des légendes et à des généalogies, favorisant les discussions vaines plutôt que « le dessein de Dieu, qui se réalise dans la foi », ces hommes qui se prenaient pour des docteurs de la loi (1 Tm 1:3-7 1 TIMOTHEE Ch.1. v.3 à 7.
3 Je t'ai donc prié, en partant pour la Macédoine, de rester à Ephèse pour donner comme règle à certains de ne pas enseigner de doctrines étrangères 4 et de ne pas s'attacher à des fables et à des généalogies sans fin, ce qui favorise plutôt des recherches extravagantes que le plan divin du salut qui (repose) sur la foi. 5 Cette règle a pour but une charité venant d'un cœur pur, d'une bonne conscience et d'une foi sincère; 6 de quoi certains se sont écartés, et se sont tournés vers un vain bavardage, 7 voulant faire les docteurs de la Loi, alors qu'ils ne comprennent ni ce qu'ils disent, ni ce dont ils se portent garants.
).

 

On se caresse les oreilles?
Oui, il est venu ce temps, où certains, « au gré de leurs propres désirs […], s’entoureront de quantité de maîtres » (2 Tm 4:3 2 TIMOTHEE Ch.4. v.3.
4 Car un temps viendra où (les hommes) ne supporteront pas la saine doctrine, mais au gré de leurs désirs se donneront une foule de maîtres, l'oreille leur démangeant,
).

«nous trébuchons tous»

Voilà pourquoi Jacques nous dit de ne pas tomber dans ce travers, car c’est une responsabilité que nous endossons :

« Vous savez avec quelle sévérité nous serons jugés, tant nous trébuchons tous »

écrit-il en Jacques 3: 1-2. Jésus a dit ceci : « Les hommes rendront compte au jour du jugement de toute parole sans portée qu’ils auront proférée. Car c’est d’après tes paroles que tu seras justifié, et c’est d’après tes paroles que tu seras condamné. » (Mt 12: 36-37.)

En conclusion
parlons peu, mais parlons bien. Un enseignement judicieux est un enseignement qui fait grandir le corps du Christ et la foi, et non pas un étalage de connaissances et de spéculations en tout genre qui suscite des divisions et des recherches autres que celle du Seigneur. En réalité : « Qui met un frein à ses paroles est plein de savoir » (Pr 17: 27). Comme le Christ a conseillé ses disciples par amour et pour l’amour, exhortons-nous par amour et pour l’amour, et non pour faire notre docteur des Saintes Lettres.

 Que la paix et la grâce de notre Père repose sur chacun d’entre vous. signatureserviteur2-1.png

 

Date de dernière mise à jour : 20/08/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site