Mais combien d'espérance y a t-il?

C'est quoi l'appel celeste?
Alors comment identifier si il y a une ou 2, ou plus d'appel ou d'espérance. Commençons par voir ce qu'est ce terme "appel celeste"

Déjà, je me rends compte que l’expression « appel céleste » est mal expliquée. En fait, on devrait plutôt dire « invitation [venant] du ciel » ou « vocation [venant] du ciel » (Hébreux 3:1 HEBREUX Ch.3. v.1.
1 C'est pourquoi, frères saints, vous qui entrez en partage de la vocation céleste, considérez l'apôtre et le grand prêtre de la foi que nous professons, Jésus
). Et comme indiqué ce n'est pas parce que vous êtes invité à venir quelque part que l'on vous laisse rentré, pour ça il faut reussir sa course comme le disait Paul et vivre le beau combat de la Foi.

Il ne faut également pas confondre le témoignage de l’esprit qui est en nous et l’appel céleste, même si nous ne pouvons disocier les 2. Ok Ok alors.....L’appel céleste, qu'est ce que c'est que ça?

Question IMPORTANTE !

Où il y a le terme appel celeste dans la Bible? Quel passage? ......eh bien nul part!!! oui, vous pouvez chercher allez y, vous ne trouverez pas. Bien sur que nous sommes appelés c'ets une évidence et ça c'est bien écrit dans la Bible.

A proprement parler le chrétien qui a le témoignage de l'esprit, reçois le témoignage qu'il est enfant de dieu, un esprit d'adoption qu'il est héritier de dieu, donc cohéritier du christ, mais l'esprit ne témoigne pas directement pour l'appeler au ciel comme si c'était le but principal.

On peut donc dire que si le chrétien a une espérance céleste, c'est parce qu'elle découle du fait que le royaume est dans les cieux et que sont roi est des cieux, et qu'il y a préparé une demeure pour nous, mais il n'y a pas d'appel qui dit venez dans les cieux :) nul part dans la Bible, mais le faite de savoir que nous seront tel qu'il est (Jésus), laisse a penser que ce sera dans les cieux mais c'est faux, ce sont des enseignements d'homme.....rien empechera d'être auprès de Jésus, mais sur Terre.

« Viens suis-moi. »
 

C’est cette invitation supérieure à tout, car cette invitation, à travers Jésus, vient de Dieu. C’est pourquoi elle est céleste. Elle correspond aussi à l’appel lancé à Abram, quand celui-ci devait quitter Ur. Bref, participer à l’appel céleste, c’est faire comme Matthieu, ou encore Pierre, Jacques et Jean, fils de Zébédée, et bien d’autres… c’est tout laisser, tout abandonner les choses de maintenant, du monde, pour suivre Jésus partout où qu’il aille. L’appel céleste précède toute chose. Comme toute invitation, elle se présente sous plusieurs formes : quelqu’un qui nous a prêché l’évangile, un rêve, une voix intérieure venue de l’esprit divin, une discussion avec un croyant… Puis à nous de choisir : allons-nous laisser Dieu ouvrir notre cœur, pour être prêt à prendre la croix avec Jésus, tout en disant oui à cette invitation que j’affectionne particulièrement ?

Matthieu Ch.11, vers.28,29
« Venez à moi, vous tous qui peinez sous la charge ; moi, je vous donnerai le repos. Prenez sur vous mon joug et laissez-vous instruire par moi, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos. »
 

Le monde nous charge de ses moqueries, de ses tracas, du péché, mais Jésus nous décharge, même si nous prenons son opprobre. Une exhortation que j’aime bien aussi :

Hébreux Ch.13, vers.13
« Sortons donc hors du camp pour aller à [Jésus], en portant son humiliation. »
 

En effet, suivre Jésus ne se fait pas à moitié.

 « Ce n’est pas un mode
de vie... »

comme de plus en plus de religions chrétiennes modernes essaient de nous inculquer. Mais c’est souffrir « hors de la porte de la ville » comme le Seigneur (Hébreux 13:12-14 HEBREUX Ch.13. v.12 à 14.
12 C'est pour cela que Jésus aussi, devant sanctifier le peuple par son sang, a souffert hors de la porte. 13 Donc, pour aller à lui, sortons hors du camp, en portant son opprobre. 14 Car nous n'avons pas ici-bas de cité permanente, mais nous cherchons celle qui est à venir.
), de sorte que là où il sera, nous y serons aussi. Il est dans le Très-Saint ? Nous serons dans le Très-Saint ! À la droite de Dieu ? Nous seront à la droite de Dieu ! Sur terre ? Nous serons sur terre ! Au fin fond de l’univers ? Nous y seront aussi !

Alors suivons le!
Car, lorsque nous décidons de le suivre, l’esprit de notre Père crie en nous :

« Abba, Père ! »

C'est ce que témoigne l'esprit en chacun de nous, oui, car l'esprit témoigne en nous que nous sommes enfant de Dieu, cet esprit qui guide chacun de nos choix, qui nous pousse à faire tel ou tel chose et qui nous dis que nous sommes adoptés....

Romain Ch.8, vers.15-17
« Et vous n'avez pas reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte ; mais vous avez reçu un esprit d'adoption, par lequel nous crions: ABBA ! Père, l'esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. Or si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers: héritiers de Dieu et cohéritiers de Christ, si toutefois nous avec lui, afin d'être glorifiés avec lui »

Oui l'esprit témoigne en nous que nous sommes enfants de Dieu frères et soeurs, nous ressentons que nous sommes en marge de ce monde que nous n'appartenons qu'à Christ et que nous le reconnaissons comme seul maitre et que nous le suivrons quoi que cela nous coute.

C'est un ressentit personnel, que chacun s'analyse pour le savoir! c'est très difficile au début, mais laissé vous envahir par l'esprit et chassé l'esprit de ce monde.

Car comme le disait Paul à d'autres frères, si ce frère dis qu'il est notre frère alors qui je suis pour dire que ce n'est pas le cas (j'ai simplifié) si un frère témoigne de l'esprit qui est en lui alors nous ne faisons qu'un avec lui, et nous souffrons avec lui, comme lui ne fais qu'un avec nous.

Ce témoignage de l'esprit est différents pour chacun de nous et chacun le vis différement, certains sont évangélisateurs, d'autres docteurs, d'autres prophètes, d'autres pour redressés les saints etc...
Mais surtout frères et soeurs ne vous comparez pas! ne vous dites pas lui il agit comme ceci et comme cela, l'esprit témoigne en lui d'une certaine façon, pourquoi pour moi c'est différents? est ce que je suis vraiment appelé? est ce que Dieu m'a vraiment choisi?

Non frères et soeurs, ne parlez pas comme cela et ne pensez pas ce genre de chose, car nous sommes tous différents.

Témoignage de l'esprit, pour tous?

Mais alors? est ce qu'il  y a plusieurs témoignages de l'esprit? c'est quoi? (je vous rappel que Chrétiens veux dire Oints donc je n'écrirerai pas Chrétiens Oints, c'est comme si je m'était "Oints Oints") Est ce qu'il peut agir avec d'autres personnes? Comment?

En faite il ne faut pas réduire le témoignage de l'esprit donné aux Chrétiens et aux autres personnes juste a ce qu'il y a dans Romains 8, c'est à dire à l'esprit d'adoption.

Par exemple l'esprit à témoigné que Ninive serait détruite, que David serait roi etc..... le témoignage de l'esprit peu être reçu par tous c'est Dieu qui décide et il témoigne à chacun de façon différente, il peut par exemple vous montrer des choses ou vous permettre d'avoir une meilleur compréhension des choses de la Bible.

Marie n'avait pas le témoignage d'adoption et pourtant elle a reçu un témoignage de l'esprit comme quoi elle serait enceinte, pour Elisabeth, l'esprit à témoigner à travers son phoetus.....jean le baptiste à vibré à l'intérieur d'elle si vous, vous souvenez bien.

Donc le témoignage de l'esprit peut être représenté de plusieurs manière mais quand l'esprit témoigne avec votre esprit que vous êtes enfant de Dieu quel bonheur!

Continuons...

Jésus est Seigneur ! (1Co 12.3.)

C’est là la déclaration publique menant au salut, nous exerçons la foi dans notre cœur que Dieu l’a relevé (Romains 10:5-13 ROMAINS Ch.10. v.5 à 13.
5 En effet, Moïse dit de la justice qui vient de la Loi : " L'homme qui mettra ces choses en pratique vivra par elles. " 6 Mais voici comment parle la justice qui vient de la foi : " Ne dis pas dans ton cœur : Qui montera au Ciel " Ce qui signifie en faire descendre le Christ; 7 ou : " Qui descendra dans l'abîme? " Ce qui signifie faire remonter le Christ d'entre les morts 8 Que dit-elle donc? " Près de toi est la parole, dans ta bouche et dans ton cœur. " C'est la parole de la foi que prêchons. 9 Si tu confesses de ta bouche Jésus comme Seigneur, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité des morts tu seras sauvé. 10 Car c'est en croyant de cœur qu'on parvient à la justice, et c'est en confessant de bouche qu'on parvient au salut, 11 selon ce que dit l'Ecriture : " Quiconque croit en lui ne sera pas confondu. " 12 Il n'y a pas de différence entre le Juif et le Gentil, parce que le même Christ est le Seigneur de tous, étant riche envers tous ceux qui l'invoquent. 13 Car " quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. "
), et qu’il nous relèvera avec lui. Puis nous nous immergeons (ou baptisons) avec lui, acte signifié dans l’eau : ainsi, nous faisons mourir ce que le monde connaît de nous, notre propre nature, notre vie périssable avec le Seigneur Jésus, pour revivre avec lui. Ainsi, nous nous associons à son corps sacrifié, pour ensuite devenir un corps nouveau, un nouvel homme. C’est pourquoi nous faisons un avec lui, et que notre vie est donc spirituelle ; si nous faisons un avec lui, nous serons comme lui.

De ce fait, nous devenons une nouvelle création, prémices d’une nouvelle Genèse à venir. Tous les disciples constituent une épouse symbolique, une véritable Ève. En effet, Ève signifie « Vivante ».

«Nous sommes vivants avec notre époux, Jésus.»

Mais qu’est-ce qui fait que nous sommes une nouvelle création ? C’est l’esprit de Dieu. Explication. Après avoir manifesté par le baptême d’eau notre volonté de suivre Jésus et de renoncer à ce que nous sommes et avons dans le monde d’en bas, nous recevons l’esprit que Jésus obtint aussi : l’esprit saint. C’est cet esprit qui nous rend à la vie… du moins une semence de vie. (1 Jean 3:9 1JEAN Ch.3. v.9.
9 Quiconque est né de Dieu ne commet point le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui ; et il ne peut pécher, parce qu'il est né de Dieu.
)

Nous sommes adoptés par Dieu.
Car cette vie a été cachée dans le ciel, en celui à qui nous nous sommes unis à la foi. Notre Père a insufflé dans nos narines un souffle de vie éternel (Genèse 2:7 GENESE Ch.2. v.7.
7 Yahweh Dieu forma l'homme de la poussière du sol, et il souffla dans ses narines un souffle de vie, et l'homme devint un être vivant.
). C’est ça l’onction d’esprit saint, recevoir les arrhes de l’esprit. Ce que nous sommes est témoigné alors par une joie puissante, de la conscience de notre paix trouvée en Christ : Yhwh Dieu est devenu Abba, notre Papa (en araméen). Nous nous approchons de lui sans honte, avec une franchise et une confiance totale, innocents. Le bonheur enfantin saisit notre esprit : c’est l’esprit de Dieu qui atteste à notre esprit que nous sommes adoptés par Dieu. Cette joie, nous la trouvons en prière, lorsque prenons le temps d’être en communion avec Lui par Jésus-Christ. Ainsi, de jour en jour, un travail de sanctification s’accomplit en nous : le fruit de l’esprit nous rend séparés du monde, car l’esprit saint accomplit l’amour de Dieu en nous.


Une seule espérance.
C’est cette espérance à propos duquelle il est écrit :

Ephésiens Ch.4, vers.4 à 6
« Il y a un seul corps et un seul Esprit, tout comme vous avez aussi été appelés dans une seule espérance, celle de votre appel ; il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, par tous et en tous. »
 
Oui 1 seule espérance pour nous Chrétiens, celle de gouverner avec Christ et d'être tel qu'il est, que ce soit aux cieux ou sur Terre peu importe!
Vivre sur Terre n'est pas une espérance, mais une chose normal pour les hommes et ces le cas pour beaucoup de personnes.
 
Dieu vous gardes.
signaturebalatum2.png
 

Date de dernière mise à jour : 23/08/2016

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site