Pensée du 19 aout 2014

les arrhes de l’Esprit

2 Corinthiens 2:21,22
« … celui qui nous affermit avec vous dans le Christ et qui nous a conféré l’onction, c’est Dieu. Il nous a marqué de son sceau, et il a déposé dans notre cœur les arrhes de l’Esprit. »

Une promesse...
L’onction, « les arrhes de l’Esprit », est un signe — un gage — de la réalisation des promesses divines. En fait, recevoir l’onction, c’est bénéficier un acompte du monde à venir. Par exemple, par cet Esprit saint, nous devenons une nouvelle créature semblable au Christ dans son baptême, bien que nous attendons de recevoir un corps immortel à son image. Ou encore, notre Père et son Fils unique habitent dans notre cœur par cet Esprit qui les anime tous les deux, même si nous attendons d’être réunis pleinement à eux.

L’onction, c’est aussi un sceau,

«une marque venant du doigt de Dieu,
indélébile à l’homme.
»

Cet Esprit nous offre un lien filial avec le Très-Haut. Aussi, comme un enfant porte le nom de son père, nous portons le nom du Céleste.

Laissons l'esprit nous envahir
C’est pourquoi nous devons toujours laisser cet Esprit par lequel nous avons chacun reçu l’onction nous consoler et authentifier l’espérance accordée par le Dieu de toute consolation. Car, ne l’oublions pas, cet Esprit pousse le Christ-Jésus à accomplir toute les promesses du Ciel.

signatureserviteur2-1.png

 

Date de dernière mise à jour : 20/08/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site